Prime d’équipement des profs-docs et CPE : courrier CGT au Ministère

Reconnaissance du métier de professeur documentaliste - Pétition en ligne
Prime d'équipement des profs-docs et CPE : courrier CGT au Ministère en version pdf

Montreuil, le 23 novembre 2020

Objet : prime d’équipement informatique des professeur·es documentalistes et des CPE

Monsieur le Ministre,

Suite aux annonces que vous avez faites lundi 16 novembre, et après confirmation auprès de vos services, nous constatons que les professeur·es documentalistes ne seront pas concerné·es par le dispositif d’attribution d’une prime d’équipement informatique aux enseignant·es.

Aussi, vous comprendrez que l’exclusion de nos collègues pour l’attribution d’une telle prime soit plus que mal perçue sur le terrain.

La réalité du métier de professeur·e documentaliste c’est dans le cadre de leurs missions, la préparation, l’animation, l’évaluation de cours en info-documentation et autres séances pédagogiques (EMI, EMC, info-doc), un travail de veille documentaire, de gestion de portail documentaire, de communication d’informations, de soutien numérique pour les collègues, mais aussi la gestion de PIX.

L’ordinateur est le premier outil de travail du·de la professeur·e documentaliste.

Cette décision, qui discrimine à nouveau les professeur·es documentalistes, s’ajoute à :

  • l’exclusion de pouvoir être professeure principal·e
  • l’exclusion du bénéfice des HSE et HSA
  • une Indemnité de Sujétion Particulière inférieure à la prime ISOE des autres enseignantes
  • la difficulté de récupérer les heures d’enseignement conformément au décret n°2014-940 du 20 août 2014 qui stipule que toute heure d’enseignement est décomptée pour la valeur de deux heures de l’emploi du temps.

Cette décision est vécue comme une nouvelle humiliation pour les professeur·es documentalistes, qui parce que détenteurs·trices d’un CAPES, sont des enseignant·es à part entière.

De même, l’exclusion des CPE du versement de cette prime n’est pas compréhensible. Elle démontre une méconnaissance flagrante du travail de ces personnels. Elles et ils sont amené·es, du fait de leurs missions, à travailler régulièrement en dehors de l’établissement. A ce titre, nous rappelons que selon la circulaire n° 2015-139 du 10-8-2015 relative aux missions de ces personnels, leur temps de service hebdomadaire, comporte « 4 heures par semaine, laissées sous leur responsabilité, pour l’organisation de leurs missions ».

C’est pourquoi, Monsieur le Ministre, nous vous demandons de bien vouloir intégrer, dans un premier temps et au même titre que l’ensemble des autres enseignant·es, les professeur·es documentalistes ainsi que les CPE, dans la liste des personnels pouvant bénéficier de cette prime.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à notre demande, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

Pour la CGT Éduc’action                                                   Pour le SNEIP-CGT,
Secrétaire général                                                                Co-secrétaire général
Patrick Désiré                                                                       Alexandre Robuchon

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.