49.3, Retraite par point, Concurrence dans l’Éducation nationale : NON !!

 

Dans le Finistère, la traditionnelle opération des « portes ouvertes » des établissements scolaires publics et privés doit se dérouler en grande partie cette semaine.

Les portes ouvertes sont l’illustration de la marchandisation de l’enseignement ; marchandisation orchestrée par le gouvernement par la voix du ministère de l’Education Nationale en imposant ses réformes actuelles de la voie professionnelle à celle des lycées général et technologique. A l’intérieur même de chaque établissement, la concurrence s’est même généralisée aux disciplines entre elles, aux enseignant.es entre elles/eux !

Allons-nous faire comme si de rien n’était en y participant activement…
…alors que le montant des retraites et pensions va diminuer drastiquement de 30 à 40 % du fait de la mise en place de la réforme par points ?
…alors que Blanquer nous enfume avec sa revalorisation qui ne compensera jamais le montant de pension perdu ?
…alors qu’il veut profiter de la réforme des retraites pour alourdir encore notre charge de travail contre des primes médiocres ?
…alors qu’à l’échelle nationale la répression à l’égard des lycéen·nes et des professeur·es qui refusent la passation des E3C se poursuit et s’intensifie ?

A chacun ses petits points retraite ? A chacun sa petite prime au mérite ? A chacun la défense de sa discipline, de son poste, de son établissement ?

Cela suffit ! La victoire contre les réformes qui dégradent sans cesse nos conditions de travail et notre pouvoir d’achat ne peut qu’être collective !

A Brest, s’il a été décidé de reporter ces portes ouvertes dans tous les établissements publics du bassin brestois, celles-ci se dérouleront, comme prévu, pour l’ensemble des groupes scolaires de l’enseignement catholique du Finistère. Cette divergence d’appréciation de deux réseaux face à la crise engendrée par l’apparition du CoVID-19 sur le territoire français met clairement en évidence l’importance de la mise en en concurrence des établissements entre eux.

Les organisations syndicales CGT-FO-SNES-FSU-SUD ne céderont ni sur la réforme des retraites, ni sur la réforme du Bac !

Elles déplorent que les directions de l’enseignement catholique puissent maintenir les portes ouvertes des collèges et lycées de la région brestoise au détriment de la santé des personnels et des familles ; alors que dans le même temps, les établissements publics les ont annulées.

Elles rappellent que les personnels ne sauraient être contraints de participer aux opérations des Portes Ouvertes, que tous sont couverts par des préavis de grève illimités.

Elles appellent les collègues à rejoindre et à amplifier la mobilisation, notamment par la construction de la grève reconductible.

Ni retraite par point, ni 49-3 !

49.3, Retraite par point, Concurrence dans l'Éducation nationale : NON !! en version imprimable
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.